Richard Buckminster Fuller, inventeur du dôme géodésique

 

 

 

Richard Buckminster Fuller (1895-1983) architecte, designer, inventeur, écrivain et futuriste américain, fait la découverte du dôme géodésique.

 


 

 

 

 

 

Durant son enseignement au Black Mountain College en Caroline du Nord, au cours des étés 1948 et 1949, Fuller a reçut le soutien d’un groupe de professeurs et d’étudiants pour la réinvention d’un projet qui le rendra célèbre : les dômes géodésiques. Même si le premier dôme fut crée trente années auparavant par le Dr Walther Bauersfeld (1879-1959), Fuller obtint les brevets américains. Il est crédité pour avoir popularisé ce type de structures. 

 

Premier dôme géodésique construit en 1922 par Walter Bauersfeld pour la Zeiss Optical Company, pour accueillir un planétarium.


 

 

 

Pour cette génération d'étudiants architectes, ce type de dôme représente une alternative radicale à leur savoir traditionnel : abri géant adaptable à tout programme collectif ou au contraire coquille individuelle chère aux ermites bâtisseurs californiens. 

 

 

En 1949, il érigea le premier dôme géodésique qui pouvait supporter son propre poids sans limites pratiques. Il était de 4,3 mètres de diamètre, sous la forme d’un icosaèdre, constitué de tubes en aluminium et d’une couche en vinyle. Pour prouver la solidité de sa réalisation devant les sceptiques, Fuller demanda à plusieurs de ses élèves de se suspendre au cadre de la structure. 


Son but était de construire une structure de logement plus fort avec moins de matière. Remarquant qu’un triangle était deux fois plus fort comme un support carré, il a construit la coupole entièrement de triangles. Le dôme utilise moins de matériaux et permet également de maximiser le volume.

 

 

 

Le dôme a été affiché en premier en 1954 à la Triennale de Milan, où Fuller a reçu la plus haute distinction, le Gran Premio, ainsi que la reconnaissance internationale. Les avancées architecturales de Fuller ce sont vu dans presque tout bâtiment moderne avec des supports triangulaires. La structure originale a gagné en popularité pour sa faible empreinte écologique et sa durabilité dans tous les climats. Aujourd’hui, il y a plus de 300.000 dômes géodésiques dans le monde.

 

 

Son travail fut reconnu par le gouvernement américain qui employa  son cabinet «  Geodesics, Inc. » en Caroline du Nord à réaliser des dômes pour l’armée. En quelques années, il y avait des milliers de ces dômes dans le monde entier. 

 

 

 

Le dôme géodésique a été utilisé entre autres pour le pavillon des Etats-Unis à l’Exposition universelle de 1967 à Montréal, où siège maintenant la Biosphère.


Les avantages du dôme géodésique

Richard Buckminster Fuller pensait que si les hommes faisaient parti de la nature, toutes les créations humaines devaient être naturelles. Il eut un intérêt pour l'environnement et ses principes dans le but de les utiliser comme une ligne de conception à suivre. 

 

Les géodômes sont considérés comme des biosphères, des écosystèmes autonomes et des microclimats. Si ils été développaient dans toutes les villes, ils permettraient de réduire et de contrôler la consommation d'énergie.

La forme sphérique du dôme apporte de nombreux avantages, elle permet de faire circuler l'énergie au sein de la structure et émet des ondes positives (voir Les ondes de formes).


Logiciel gratuit

Vous souhaitez réaliser vous-même un dôme géodésique, alors téléchargez un très bon logiciel de conception de zômes, dômes et yourtes: "Zôme dôme et compagnie".

 

Vous pouvez également nous commander une structure que nous pourrons réaliser ensemble selon les techniques que nous avons développé.



          Accueil

            Blog

Réalisations

         Contact





Commentaires: 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.

Toutes ces réalisations n'auraient pu exister sans vous... MERCI!