La géométrie sacrée

La géométrie sacrée est une source d'information appartenant à l'humanité que nous avons oubliée, résidant dans notre subconscient. Elle représente le langage universel de la création. Tout le cosmos est construit dans une harmonie parfaite. Les orbites des planètes autour du soleil sont structurées selon des proportions et des motifs très précis. Des rapports constants apparaissent aussi au sein de toute création, dans les cristaux, les plantes, les animaux, le corps humain.

L'homme de Vitruve de léonard de Vinci

L'homme de Vitruve est le symbole de l'humanisme, l'homme y étant considéré comme le centre de l'univers.

 

La géométrie sacrée est une science mathématique qui étudie les relations entre points, droites, courbes, surfaces et volumes de l'espace mais lorsque on y ajoute la conscience et l'ouverture du coeur elle devient sacrée. La géométrie sacrée désigne l'art de communiquer la sagesse divine par l'intermédiaire de figures géométriques ayant valeur de symboles. Elle permet de se connecter à l'univers tout autant que d'effectuer un travail de guérison physique, émotionnel ou mental. Une fois compris pas le mental et expérimenté par le coeur, ce langage favorise l'émergence d'un nouveau monde.

 

La géométrie sacrée a été enseignée d'enseignements spirituels, comme une compréhension particulière de processus de la création. Cette information ésotérique a souvent été maintenue "cachée", se transmettant d'initié à initié au sein des sociétés secrètes. En Egypte elle était enseignée sous le nom d' "école des mystères de l'oeil d' Horus". Les Égyptiens utilisaient la Grande pyramide pour transmettre des initiations. Lors de ces rituels, les initiés "voyageaient" sur des spirales énergétiques de nature géométriques et accédaient à des états de conscience supérieurs.

 

 

 

La géométrie sacrée exprime dans les formes, le développement de la vie, de la graine à la fleur, du fruit à la graine, manifestant et répétant les structures à l'infini. La géométrie est une représentation extérieure contenant la spirale sacrée, qui, en retour, crée, et recrée la géométrie. Ces formes co-créatives sont des codes qui se correspondent les uns aux autres et ensemble, ils représentent le code pour un portail de possibilités infinies.

L'étoile Merkabah

 

 

 

 

La Fleur de vie est le modèle fondamental portant l'ADN de la Création. C'est une conception géométrique qui permet d'entrer et de sortir du plan de l'existence physique. 

"A l'image des reflets infinis créés par deux miroirs se faisant face, ce système géométrique, tel un fractal, détient la clé de l'évolution consciente. L'unité est le point où le mécanisme de la serrures et la clé s'harmonisent pour ouvrir et révéler ce qui est à l'intérieur. La géométrie est le modèle visuel de l'unité à l'intérieur de nous et de sa relation avec notre potentiel illimité, sur le plan individuel, social et universel" Juliet Carter


La géométrie sacrée reconnecte, par résonance nos circuits bio-électromagnétiques, rétablissant la structure et la force du corps de lumière de l'être humain. Ces figures géométriques vont des corps de Platon et d'Archimède à leurs puissantes combinaisons et formes stellaires, reflétant les structures atomiques qui composent toute chose dans l'univers. Elles sont basées sur la Divine Proportion, le Nombre d'Or. Evoquant l'intelligence archétypique de la création, elles rétablissent en nous l'intégrité de notre construction énergétique.

Les solides de Platon, formes basiques de la géométrie sacrée sont composés de cinq formes tridimensionnelles dont toutes les facettes se ressemblent. De plus, chaque volume représente un des cinq éléments de la création :

Tétraèdre : le feu

Cube : la terre

Octaèdre : l'air

Dodécaèdre : l'éther

Icosaèdre : l'eau

Ces cinq volumes de Platon englobent l'harmonie alchimique des éléments et de la création elle-même.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dodécaèdre comprend douze facette pentagonales. Il représente le cinquième élément sacré, le potentiel divin connu sous le nom "éther". Comme le dodécaèdre est composé de facettes à cinq côtés, chacune de ces pointes est aussi en rapport avec le nombre cinq : cinq doigts, orteils, cinq ouvertures au visage, cinq sens de perception physique...

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La plupart des pyramides égyptiennes semblent avoir été bâties pour servir de tombeaux à la noblesse et à la royauté égyptienne, la grande pyramide de Gizeh avait pour but de faire passer les initiés de la conscience tridimensionnelle à la conscience cosmique. La grande pyramide a été bâtie selon les géométries du corps humain, il existe des spirales énergétiques qui émergent de cette pyramide.




          Accueil

            Blog

Réalisations

         Contact





Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.