La géobiologie.

Généralités.

La géobiologie est l'art et la manière, pour ne pas dire la science de détecter et décrypter les réseaux électro-magnétiques terrestres, failles biologiques, courants d'eau souterrain. Autrefois on s'en servait à des fins bien précises, souvent pour nourrir et construire un culte, aujourd'hui, on s'en sert plutôt pour trouver des veines d'eau, applications pour le feng-shui,...

 

Les réseaux telluriques étaient connus de toutes les cultures et civilisations qui ont peuplé la terre (celtes, juifs, catholiques, Egyptiens, Aztéques et bien d'autres) qui bâtirent des temples, menhirs, cromlechs, pyramides, Cathédrales,... le long de ces lignes sacrées bien définies, ou sur des vortex énergétiques, les grands axes sont des ponts entre le ciel et la terre.

 

"Mets tes doigts dans la Prise..."


Cromlech de Stonhenge

Pyramide aztéque.

Temple chinois



Les lignes de Ley.

Les lignes de Lay correspondent aux circuits vitaux de la terre. Comparables aux artères dans notre corps, ce sont des artères énergétiques qui relient un grand nombre de sites sacrés entre eux. Ces lignes forment une sinusoïde qui parcourt la terre avec sa propre fréquence, ce qui n'est pas sans rappeler la structure du dôme géodésique.


L'axe Apollo/St Michel


 

 Ainsi, de nombreux axes ont récemment été redécouvert entre différents sites sacrés, préhistoriques, antiques,...

 

Vous trouverez ci-dessous l'axe Apollo / St Michel, qui aligne un grand nombre de hauts lieux et qui passe par Jérusalem et la Mecque.

 


Hypothèse d'un réseau énergétique principal organisé comme une toile d'araignée. Ce réseau semble s'assimiler au réseau Hortmann, un précurseur de la géobiologie. Vous voyez les deux axes qui se croisent au Mont saint Michel Anglais. 

 

La trame ci-dessous reprend les parallèles des deux axes principaux de référence,il serait intéressant de répertorier tous les hauts lieux que l'on retrouve sur la carte au centre des hexagones.


Axe Apollo-Saint-Michel, villes allignées


Les réseaux Hartmann et Curry.


Réseaux telluriques.

Parmi un grand nombre de réseaux telluriques électro-magnétiques, les plus utilisés par les géobiologues sont le réseau Hartmann en noir, qui a un maillage de 2m sur 2m50 et le réseau Curry en bordeau  (maillage de 5 à 8m).

 

Le réseau Curry semble parallèle à l'axe Apollo/Saint-Michel vu précedemment.

 

Le point étoile correspond à un croisement des réseaux, et souvent à un point pathogène à éviter dans l'occupement d'un espace.

 

Les géobiologues décèlent ces réseaux grâce à des baguettes pendules, clair ressentis, ou tout autres techniques particulières...

 

Enjeux de la géobiologie.

Comme vous pouvez le constater avec la photo de l'arbre, les réseaux electro-magnétiques naturels, qui sont encore méconnus ont une influence sur le vivant et sur la santé des individus (comme l'arbre qui se divise sur un noeud), et qui peuvent créer des insomnies, maux de tête, cancer pour les humains, d'où tout l'enjeux de cette discipline qu'est la géobiologie.

 

Bien-sûr, à notre époque,c'est encore plus compliqué. A ces perturbations géobiologiques naturelles s'ajoutent les perturbations électo-magnétiques dùes à l'activité humaine.

 

Les ondes sont partout, tout est énergie.



Voir aussi articles sur les ondes de formesgéométrie sacrée,...


          Accueil

            Blog

Réalisations

         Contact





Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.